Renforcer la sécurité de votre serveur informatique

Posséder un site web s’accompagne généralement de la nécessité de louer les services d’un hébergeur pour accueillir celui-ci. En outre, vous devez faire en sorte d’apporter ce qu’il faut en termes de sécurité à votre serveur si vous souhaitez que votre site internet ne risque aucun danger, et plusieurs actions peuvent être entreprises pour cela.

Garder le système à jour

Il est essentiel de faire les mises à jour requises pour votre serveur si vous souhaitez que celui-ci reste fonctionnel le plus longtemps possible. En outre, les différentes mises à jour permettent d’apporter des améliorations en continu, et aussi de corriger les possibles de failles de sécurité qui auraient pu passer inaperçues au cours de la dernière installation. Aussi, quand une mise à jour n’est pas renouvelée à temps, les hackers ont le temps de bien évaluer les différentes failles de sécurité qu’ils peuvent exploiter.

Modifier le port d’écoute du service SSH

Le protocole SSH est un mode de transfert chiffré qui a pour but de sécuriser le transfert d’information vers le serveur. Un élément vient quand même poser un risque sur celui-ci, soit le port d’écoute par convention et donc par défaut, qui est 22. En sachant cela, un hacker peut entamer une première étape de tentative de connexion à distance avec votre serveur, mais il est possible d’éviter ce problème rien qu’en changeant le port d’écoute SSH pour un autre. Ainsi, les attaques automatiques comme les bruteforces ne seront d’aucune utilité contre vous.

Changer les accès de l’utilisateur root

L’utilisateur root de votre serveur est pour ainsi dire l’utilisateur par défaut, et il est possible de faire des changements importants sur votre serveur par le biais de celui-ci. Au moment de la création d’un tel compte, il lui est attribué un mot de passe par défaut. Il serait trop simple pour les hackers de tenter de deviner les accès pour votre compte root, aussi il est vivement conseillé de remplacer ces informations dès le moment où vous les avez en main.

N’utiliser qu’un compte restreint

Une fois que vous avez changé les identifiants de votre compte utilisateur root, vous devrez créer un compte avec des possibilités d’actions plus restreintes. Un tel compte vous servira à faire les tâches d’administration quotidiennes sans trop risquer de poser de menaces à votre serveur. En effet, utiliser le compte root au quotidien est prendre le risque que les identifiants de celui-ci puissent tomber en de mauvaises mains. Dès le moment où le compte restreint est créé, vous devez désactiver le compte root.

Configurer convenablement le pare-feu

Le pare-feu est un des éléments qui vient jouer une grande partie dans la protection de votre serveur. En outre, vous devez spécifier différentes règles qui régissent qui a le droit ou non de se passer outre le pare-feu. Ensuite, vous pouvez installer des paquets comme Fail2Ban, celui-ci ayant pour rôle de ne permettre le passage via le pare-feu que pour les adresses IP qui sont déjà connues. On peut aussi mentionner le paquet RKHunter, qui se charge de détecter les rootkits.

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *