Vectoriser un dessin sous coreldraw x5/x6

Vectoriser un dessin sous coreldraw x5/x6

Un petit tour dans le monde propriétaire … pour voir si l’herbe y est plus verte. En tout cas, c’est à voir !

Cet article va essayer de vous montrer comment vectoriser un dessin avec coreldraw.

A) Les bases pour commençer :

Tout d’abord , il faut importer votre image dans le logiciel. Comme partout , la commande fichier / importer s’impose.

Placez l’image au centre de zone de travail. Pour éviter de se mélanger les pinceaux, il créer un autre calque sur lequel nous allons dessiner. Bon, ici ce n’est pas un calque mais un « plan ». Ouvrez le gestionnaire d’objet. Le bouton se trouve au dessus juste à côté de palette de couleurs.

Cliquez sur le petit bouton flèche en haut a droite, et choisissez « nouveau plan ». Faites un clic droit sur celui qui contient le dessin et choisissez « non modifiable ». Cliquez ensuite sur le plan vide , nous sommes près a commencer le boulot !

Comme vous pouvez le voir sur la capture, le plan non éditable a une icône avec un panneau interdiction par dessus.

B) Trace , trace !

Là , on attaque le dur, le concret, le traçage des lignes du dessin. Mon choix s’est porté sur l’outil bézier qui permet de réaliser des lignes droites ou de belles courbes. Une chose que l’on ne peut pas enlever à coreldraw, ce sont ses outils plus bien fait.

Pour rendre le travail plus visible , j’ai tout tracé en rouge avec un trait plus épais. Le réglage de l’épaisseur du trait se trouve au dessus de votre espace de travail.

Pour éviter de trop me compliquer la vie , j’ai commençé une bonne partie du tracé avec des lignes droites que je retransforme en courbes par la suite.

Une particularité de coreldraw assez agaçante, une ligne droite tracée est … une ligne droite. On ne peut pas la tordre directement. Sélectionnez l’outil « forme » F10. Deux choix s’offrent à vous :

– vous faites un clic droit sur une ligne que souhaitez tordre. Cliquez ensuite sur « en courbe »

– toujours avec l’outil forme , sélectionnez tout les noeuds qui composent le traçé , clic droit , « en courbe »

Il est assez pénible de devoir faire un clic droit / en courbe a chaque que l’on veut modifier une ligne…

Pour mon dessin , j’ai commençé par le corps en une seule forme, puis les cheveux en plusieurs formes fermées. Il est important de composer des formes fermées sinon il est impossible de les coloriser.

Il se peut que certains noeuds vous posent des problèmes comme sur l’image qui suit. Voyez le traçé en noir du bandana qui part un peu en sucette. Pour corriger le tir, passez sur l’outil forme.

Sélectionnez le noeud récalcitrant et cliquez sur le bouton « noeud angulaire ». Avec les flèches de direction replacez votre traçé comme vous le désirez !

Pour la brassière , j’ai utilisé la commande intersection. Explication en image.

Déjà , je trace une forme avec deux lignes qui vous marquer les limites haut / bas.

On sélectionne le corps ainsi que la forme que j’ai mise exprès en rouge. (Voyez la déformation que j’ai appliqué sur la forme) . Cliquez sur le bouton intersection. (voir capture)

Un nouvel objet sera automatiquement créé , celui ci sera une combinaison des deux. Supprimez le premier qui ne nous sert plus a rien. (forme rouge)  Si on le passe en bleu et qu’on enlève le contour, on comprend mieux !

Pour tout ce qui est des traçés de « déco » comme la bouche , les plis du corps, utilisez une simple ligne de bézier. Nous rendrons ces traits plus jolis par la suite.

C) On lui fait de l’oeil :

La partie la plus technique de ce dessin est l’oeil. Pour la base , j’ai utiliser l’outil cercle et une autre courbe de bézier pour la base du sourcil.

Je ne suis pas du tout un expert de coreldraw, mais il faut un peu de pratique pour ne pas perdre patience. :evil:

Pour la pupille de l’oeil , deux cercles font l’affaire. C’est a partir d’ici que l’outil dégradé va nous servir. Il faut cliquer sur le pot de peinture / surface dégradée ou F11. Dans le cas qui nous concerne , je veux créer un dégradé radial bleu foncé -> bleu clair.

Donc, il faut changer le type , concentrique et choisir deux couleurs bleu foncé et bleu clair. Vous pouvez utiliser plusieurs couleurs sur un même dégradé en sélectionnant l’option « personnalisé ». Pour faire plus joli, je souhaite déplacer le centre du dégradé en bas a droite de la pupille. Pour cela il faut déplacer le dégradé avec le bouton gauche de la souris dans le petit carré de l’outil dégradé. Un peu bizarre comme fonctionnement ?!

Voici l’image de l’outil dégradé avec mes options.

Voici le résultat avec le dégradé. J’utilise une ellipse blanche pour simuler un effet de brillance.

Pour faire plus joli , je lui applique une transparence.

Un dégradé blanc / gris conviendra très bien avec la forme de base de l’oeil.

Pour l’oeil gauche, j’ai tracé de nouvelles ellipses, puis j’ai utilisé la fonction du menu « édition / Copier les propriétés depuis ». Cette fonction m’a permis d’appliquer les mêmes dégradé sur l’oeil gauche. Sinon, on peut aussi enregistrer un dégradé et le réutiliser dans d’autres objets en l’ajoutant préalablement aux « préselections ». Cette option se trouve en bas dans l’outil dégradé.

Pour le sourcil gauche, j’ai dupliqué le droit (CTRL +D) et tritouillé cet objet avec les boutons de redimensionnement et de rotation.

Il reste juste un petit détail a régler… la pupille dépasse de l’oeil. Commençez déjà par grouper toutes les ellipses qui composent la pupilles. (CTRL + G) Sélectionnez ce groupe et utilisez la fonction vitrail ou powerclip en VO. Cette fonction est dans le menu effet / vitrail / placer dans le contenant. Cliquez sur l’oeil avec la grosse flèche qui remplace votre curseur habituel.

Magique ! La pupille se trouve a l’intérieur de l’oeil et n’en dépasse pas !

Voici les deux yeux terminés !

D) Coloriage !

Comme notre dessin est composé de formes fermées , il est donc très facile de coloriser. Sélectionnez un objet , faites un clic gauche sur une couleur de la palette qui vous convient et le tour est joué. On peut également utiliser la pipette pour appliquer une même couelur sur plusieurs objets différents. Attention, son fonctionnement diffère de celui d’inkscape.

Il reste un autre détail casse pied, le nez. :mrgreen: Il n’est pas composé d’une forme pleine mais d’une courbe. Il n’est donc pas possible de le coloriser et l’oeil reste visible a travers !

Pour corriger ce petit soucis, j’ai dupliqué la forme qui compose le nez. Avec cette copie , fermez le tracé par une autre ligne.

On applique le couleur du corps mais il reste un trait en trop !

Faites un clic sur la case avec une croix qui se trouve dans votre palette couleur. Cela va supprimer le contour noir. Ensuite passez cet objet en arrière en utilisant le raccourci CTRL + Page down.

Voilà le travail !

E) Les finitions :

Pour ce qui est des finitions, je ne me suis pas trop cassé la tête. On peu créer d’autres formes avec des effets de transparence pour donner plus de punch au dessus.

Je me suis contenté de transformer les petites lignes qui servent de déco  comme la bouche , les plis , etc.

Sélectionnez chacun de ces traits un par un peu et utilisez l’outil Support artistique ( touche i ).

Choisissez le trait que vous souhaitez appliquer , il y en a plein de disponibles ! L’épaisseur du trait est modifiable depuis cet outil. Il y a de quoi s’amuser ;)

Voilà le travail après quelques clics :

Dernier détail , changez les contours rouge par du noir, c’est tout de même plus joli. Forcez l’épaisseur pour les rendre plus visibles.

Voilà le dessin tracé et l’original à côté. Le résultat n’est pas trop vilain !

Vous pouvez télécharger le fichier CDR ici.

Bon amusement avec coreldraw !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *