Se protéger des pirates informatiques

Les évolutions et révolutions en informatique vont bon train, à tel point qu’on est aujourd’hui en sa présence presque n’importe où nous nous trouvons. C’est à cause de cette« invasion » que l’on parle de plus en plus de l’intelligence ambiante et de l’informatique ubiquitaire. Du simple Smartphone, en passant par les milliers d’objets connectés en passant par le développement de l’Internet des Objets, le constat est sans équivoque : l’Informatique est omniprésente donc les risques qui y sont liés également.

L’informatique est incontournable

Même si on n’est pas ingénieur informatique, encore moins un Geek à l’affut des nouveautés technologiques dernier cri, nul, ou peu s’en faut, ne peut faire sans l’informatique. Par contre, sans vouloir semer la paranoïa, il peut être très facile pour un crack en informatique mal intentionné de dérober nos données personnelles.

Vous vous dites peut-être que de toute façon, personne ne peut trouver rien d’intéressant dans votre ordinateur personnel. Cependant, vous n’êtes pas sans savoir qu’à partir de votre PC on peut fouiller et de fil en aiguille, le pirate peut avoir accès à votre compte bancaire. Bien sûr, c’est un scénario un peu à l’extrême, cependant, ce n’est pas pour autant que vous devriez sous-estimer les autres types d’attaques et ne pas vous y préparer.

Arnaques par courrier électronique

Les cybercriminels ne manquent pas d’astuces et à vrai dire, ils se font même inviter chez vous. Comment cela se fait ? Force est de constater qu’il est quand même très laborieux et aléatoire d’aller craquer le code de votre carte bancaire, le pirate peut avoir recours à une technique de chantage plus ou moins élaborée.

Sachant que nous tenons tous à notre vie privée, un jour, vous pourriez recevoir un mail vous avertissant que l’envoyeur a piraté votre ordinateur ou votre un de vos comptes et qu’il a des photos compromettantes de vous qu’il peut diffuser à qui il veut si vous ne payez pas une somme en contrepartie.

Le bon vieux phishing

Du même acabit, on peut aussi parler du phishing qui est une technique assez vieille, mais qui ne manque pas d’encore faire des millions de victime. C’est un courriel qui vous invite à vous connecter à un site bancaire ou d’autres organismes financiers et qui vous pousse à remplir des formulaires fallacieux. Vous sentant assuré par le caractère formel du courriel, vous livrez des données personnelles telles que numéro et code de compte bancaire, adresses, etc. qui seront utilisées pour vous voler.

Solutions préventives et palliatives :

Vous pouvez reconnaître un courriel louche dans le ton général de celui-ci : c’est un e-mail qui insiste sur la crédibilité d’une source, qui vous donne un sentiment d’urgence (qui vous pousse à faire une chose dans la précipitation), qui est coloré et qui comporte des caractères en majuscule, qui est bourré de fautes d’orthographe, etc. Quoi faire dans ce cas ?

  • La seule chose à faire c’est de ne pas cliquer sur le lien et de supprimer le mail en question.
  • Il faut avoir l’habitude de protéger votre ordinateur avec des logiciels authentiques
  • Il ne faut jamais oublier de mettre à jour vos logiciels de protection parce que les virus changent aussi tout le temps.
  • Méfiez-vous des sites web non protégés : absence du petit cadenas et du code https://
  • Ne prenez jamais le risque de suivre un lien qui se trouve dans un mail inconnu que vous avez ouvert par inadvertance.
  • Ne jamais fournir des données personnelles sans avoir fait des recoupements rigoureux sur les sites web qui vous le demandent.
  • Il faut varier vos mots de passe et les compliquer le plus possible. Évitez d’utiliser votre date de naissance ou le prénom de votre mari.

La liste est loin d’être exhaustive. Ce qui compte le plus c’est votre présence d’esprit et le développement de votre flair. En ce sens, il faut que tout un chacun devienne plus curieux vis-à-vis des avancées en termes de l’informatique en général et des technologies Web.

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *