Uchuu Keiji Gavan The movie

Sous ce nom un peu barbare ce cache un film qui peut plaire aux vieux geek nostalgique … en gros X-OR le film.

Oui, oui, le shériff de l’espace de votre jeunesse que vous regardiez sur Antenne 2 est revenu sur grand écran au japon. Le succès plus que mitigé du film a fait que cette production n’a pas franchi la frontière et est resté au pays du soleil levant.

Difficile voir impossible de l’acheter hors import , et encore ,vous n’aurez même pas les sous titres en français. Il faudra maitriser l’anglais pour vous en sortir. Sinon , une traduction a été réalisée par un ou des fans … il suffira de chercher sur internet pour trouver votre bonheur.

Cet article ne sera pas une critique poussée du film mais surtout une occasion de mettre deux trois belles captures d’écran ! Je ne suis pas expert cinéma mais Uchuu Keiji Gavan the movie m’a tout l’air d’être un peu un nanard. Malgré la nostalgie du héros , l’image de belle qualité , la sauce ne prends pas avec un scénario vite prévisible et les atermoiements du héros pas franchement crédible.

Une autre chose qui gâche vraiment le film ,  c’est la piètre qualité des scènes en image de synthèse. Le vaisseau d’x-or et le dragon font vraiment 3D plastique d’il y a 15 ans. Dommage , dommage. Un film a voir si vous êtes fan de la première heure comme moi. Cela fait toujours plaisir de revoir notre bon vieux copain x-or mais la nostalgie ne fait pas tout.

Je vous laisse avec quelques images tirées du film qui peuvent même servir de fond d’écran  …

(cliquez sur les images pour les voir en plus grand)

Dommage, on a quand même des bonnes images, des combats dynamique, des monstres en mousse toujours aussi laids. Il pète quand même ce X-or nouvelle génération.

Quand on voit ça , cela rappelle des souvenirs non ?

Merci aux traducteurs sans qui il serait difficile de suivre l’histoire… qui tient certes en quelques lignes.

Le laserolame !  (note : en zoomant sur l’image , on a l’impression que les petites étoiles ont été faite sur un banal logiciel)

Le fameux méchant du film qui n’est autre que … rien qu’a regarder les 20 premières minutes vous aurez compris qui est sous le masque.

La fille du triangle amoureux classique, l’actrice tient correctement le rôle.

Kenji Oba a pris un coup de vieux mais tient toujours la forme !

Deux pour le prix d’un ! L’ancien et le nouveau x-or !

Comment le japon, pays de la high tech peut nous sortir un film avec des rendus 3D aussi bof ????

Je crois que cette image fini d’enfoncer le clou, les effets 3d sont vraiment moyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *