Réaliser un petit clipart avec la grille axonométrique

Voici un petit tutoriel pour montrer comment dessiner un petit clipart en fausse 3D avec la grille axonométrique d’inkscape.

Rien de bien difficile !

Tout d’abord , il faut paramétrer son document. Fichier / propriétés du document.

Pour cet exemple, j’ai utilisé une taille de 400 x 400 px soit une petit image pour un site web ou petit clipart à glisser dans un document.

Allez dans l’onglet « grilles »

Cliquez sur « nouvelle ». Allez ensuite dans l’onglet « adhérence ». J’ai coché les deux options d’adhérences aux noeuds et aux chemins…

Et augmenté les seuils d’attraction en bas.

Ces options activées rendent le dessin isométrique extrêmement facile. Ainsi, les chemins se superposent précisément ,les noeuds se rejoignentsans soucis,  les points de la grille deviennent magnétiques. Une précision facilitée qui permet de tracer des angles parfaits et de reproduire un effet de perspective.

En laissant la grille visible (il est possible de la cacher…), c’est un jeu d’enfant.:)

Pour tracer mes lignes, j’utilise l’outil courbe de bézier.

Pour ce petit projet, je choisis de dessiner un livre. Voici donc la tranche.

Et le reste suit très facilement. Essayez chez vous ! :) Sur l’image suivante, j’ai tracé la partie supérieur toujours avec l’outil bézier.

Pour le remplissage , Soit on trace des formes fermées et on leur applique une couleur ou on alors, on utilise un remplissage sur un calque. Cette technique est déja expliquée sur ce tutoriel et je la trouve assez pratique.

Pour ceux qui n’ont jamais utilisé l’outil calque, je leur conseille d’y faire un tour. (la marche à suivre est quand même expliquée dans cet article)

Continuons. On trace tout le dessin ligne par ligne en créant des zones fermées. Inutile d’essayer de composer des objets , on trace bêtement.

Pour éviter les soucis de raccords comme celui ci :

Sélectionnez vos traits avec bouton gauche + touche shift enfoncée et allez dans l’éditeur de remplissage section contour. Activez les options entourées sur la capture, vos raccords seront parfaits :) .

J’ai tordu deux lignes avec l’outil noeud pour obtenir une tranche plus « ronde », un peu comme une reliure grand luxe.

Le tracé est fini ? Avant de remplir, on fait un clic droit sur l’endroit indiqué par l’image suivante et on choisis « supprimer le contour ».    (dans le coin inférieur gauche de votre écran)

Ouvrez l’outil calque …. menu Calque / Calques

Verrouillez le calque actif (calque 1) qui contient le dessin du livre et créez un nouveau calque appelé « remplissage » par exemple. Passez ce calque en premier plan avec les touches fléchées.

Sélectionnez l’outil pot de peinture et règlez le comme sur l’image suivante.

En fait, si on laisse les règlages par défaut, les zones seront mal remplies. Il reste toujours un peu de « blanc ». Pour éviter cela, le mieux est d’augmenter l’option « agrandir / rétrécir » . 1 pt doit suffir. Quand on clique avec le pot de peinture,  on a l’impression que les couleurs débordent , ce n’est pas grave. On le corrige facilement ensuite, vous verrez.

A  chaque clic avec le pot de peinture , un objet qui rempli la zone est créé.

Pour cacher les débordements de l’outil pot de peinture, rouvrez l’outil calques et passez le calque « remplissaqge » en arrière plan.

Un beau tracé et un remplissage au top :) .

Les couleurs font que le dessin est un peu « plat ». Pour le rendre plus présentable, on peut par exemple, dupliquer un des objets qui forment les couleurs (CTRL + D) et appliquer sur la copie un dégradé radial TRANSPARENT -> NOIR.

Pour en savoir plus sur les dégradés et comment les créer, voir ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *