Modeste participation au concours Inkscape-fr.org

J’espère que cela sera assez clair pour tout le monde ;). Ma première difficulté a été de trouver une idée qui colle au thème imposé,  « fin d’été ». Pas évident du tout. Étant un artiste qui se mouille j’ai eu cette idée loufoque sous la douche… une composition un peu original dans un univers retro avec du soleil pour rester dans le thème et une pointe d’humour.

Bref, cet article va expliquer comme j’ai composé cette chose.

C’est l’évidence même. Soleil + missile = fin d’été. ( Note =  je n’ai rien fumé pendant ces quelques jours , d’ailleurs je ne fume pas ! )

1) Le mario

J’aime les vieux jeux vidéos qui sont un peu mes souvenirs d’enfance, donc j’ai décidé de retracer un mario pixelisé très années 80. Après une courte recherche sur google images , il est facile de trouver une capture d’écran d’un mario.

J’inserts l’image dans inkscape et je trace un rectangle blanc qui va me servir de découpe. Seul le mario m’intéresse.

Une fois la découpe faite , on peut commencer a travailler précisément.

J’ai activé la grille même si elle ne va pas m’être d’une grand utilité.

j’ai commencé ensuite a tracé avec l’outil bézier + ta touche CTRL pour rester droit , les formes principales du personnage. Tout d’abord la partie gauche de la salopette + pieds.

Une fois tracée cette partie , je la duplique , applique une inversion horizontale et je déplace cette copie sur la droite. Une fois les parties assemblées, je sélectionne les deux et j’applique la fonction « combiner » du menu chemin. Il ne me reste plus ensuite, qu’a joindre les noeuds séparés (avec l’outil noeud of course) pour composer un objet plein fermé.

Utilisation de cette même technique pour le bras gauche ainsi que la moitié du corps.

Donc , tracé , duplication, inversion horizontale et déplacement a droite. Pourquoi tout ceci ? Pour tenter au maximum d’avoir un tracé symétrique au niveau du corps. J’ai pris la grille comme point de repère mais un guide aurait aussi bien pu faire l’affaire.

Continuons avec la tête de mario.

Pour la tête de mario, la forme principale est composée d’un tracé fermé. Pour dessiner les moustaches, les cheveux, la casquette, j’ai tracé des formes par dessus, créé une copie de la forme principale du visage et utiliser l’opération booléenne « intersection ».

Pour y voir plus clair, un chtit peu de couleur.

Ah oui , pour les chaussures rouge , j’ai utilisé encore la technique « intersection », on voit le tracé en bas du personnage sur la capture précédente.

Pour faire encore plus dans l’imagé …

Une fois tout tracé , on peut supprimer les contours et notre mario apparaît dans toute sa splendeur.

J’adore qu’un dessin se déroule sans accrocs, pour corriger les baffouilles , un peu d’outil noeud avec la touche ctrl sauve la mise.

Il faut un sol pour notre mario. Un bête rectangle vert avec des coins arrondis par exemple.

Sur la capture d’écran la plateforme n’est pas comme cà ! Pour reproduire les petits trous en bas, je trace un cercle et je le duplique plusieurs fois. Pour les repartir sur une ligne de façon régulière, j’ai utilisé la fonction « aligner et distribuer ». Donc , un alignement des cercles sur une colonne avec un espacement défini.

On sélectionne les ronds (groupés ensemble) ainsi que le rectangle vert. Un coup de fonction « différence et hop nous obtenons ceci…

2) Un peu de décor

Une chose que j’ai un peu oublié, le fond. J’ai simplement dessiné un rectangle aux dimensions du canevas avec un dégradé radial bleu sombre -> bleu clair.

Pour faire un peu de déco, j’ai dessiné un petit bloc de pierre que mario a l’habitude de frapper avec sa solide caboche.

Déja un carré de base. On dessine un petit rectangle…

On le reproduit sur trois colonnes….

Une couleur sombre pour le fond et du plus clair pour les briques.

Ensuite on duplique le carré de base et on lui applique une couleur blanche. Ce carré blanc va servir de masque ! On groupe les rectangle (clair) ainsi que le carré (foncé) , le carré blanc passé en premier plan et hop un coup de masquage. (menu objet / masque / définir)

3) Le « missile »

Un autre petit personnage que l’on retrouve dans la série des mario depuis les premiers épisodes. Un mignon petit missile :)

Après avoir trouvé une image de base sur google images , je l’insert dans inkscape. Je trace des lignes de bases a partir de l’image de base.

A partir de l’image , j’ai retracé les lignes de bases du missile avec l’outil bézier. En utilisant la faonction combiner et en dupliquant les tracés, j’ai recomposé le missile en plusieurs objets.

L’outil noeud m’a permi de supprimer les noeuds superflus et de relier les noeuds séparés.

Voici une image peut être plus parlante de la base que j’ai utilisé.

Une vue rapprochée des tracés et des objets qui composent le missile.

La méthode que j’utilisé n’est sans doute pas la plus clair ni la plus efficace. Malgré tout , le rendu reste correct.

Notre missile a un petit bras. J’ai tracé la base avec un cercle et le reste avec l’outil bézier

Pour l’oeil, j’ai tracé un cercle avec une petite rotation et une forme par dessus pour enlever une partie cercle. La fonction « différence » me permettra d’enlever la partie commune entre les deux objets. La pupille de l’oeil est composée de deux simples cercles.

Passons au remplissage. Pour recréer un effet métallique, j’ai appliqué un dégradé linéaire , puis j’ai pioché mes couleurs dans la palette en essayant de me baser sur l’image d’origine.

/

Une fois le bon dégradé créé sur un objet , j’ai appliqué le même dégradé a tout les autres objets qui composent le missile.

Il y a une petite ombre sur le bras. J’ai tracé une forme par dessus avec l’outil crayon. Duplication du bras, sélection des deux objets, et application de la fonction « intersection ». J’ai ensuite appliqué un couleur plus sombre ainsi qu’un flou. Comme le flou dépasse un peu, je reduis la taille de l’ombre avec la fonction « offset dynamique ».

Pour l’oeil, j’ai utilisé le masque pour cacher les parties non visibles de la pupille. Pour recréer l’ombre autour de l’oeil , j’ai dupliqué le blanc, appliqué la fonction offset dynamique pour l’agrandir. Un petit déplacement en bas gauche et un flou.

Il y a un petit de flou qui « casse » le dégradé au dessus de l’oeil.  J’ai donc tracé une forme par dessus la partie supérieur du bout du missile. Comme d’hab, je duplique la forme de base et un coup de fonction intersection.

Un remplissage gris, un effet de flou et on obtient l’effet suivant.

4)Le soleil et le reste

Hé ho !? On oublie notre sujet d’origine. Un beau soleil jaune (un cercle), une forme par dessus dessinée avec l’outil courbe de bézier. Seul quelques coins dépassent du cercle.

On applique un effet de flou sur cet objet et on le passe en arrière plan. Deux cercles blancs et deux cercles noirs composent très simplement les yeux. Un cercle noir pour la bouche.

J’ai rajouté un petit panache de fumée derrière le missile tracé avec l’outil bézier. . Un petit flou rend le tout plus crédible.

C’est presque fini !

Et pourquoi pas une pointe d’humour ? J’ai dessiné une jolie petite pancarte en bas a droite de cette composition. Je ne faillote pas ! :) C’est de l’humour !

Pour tracé tout ceci, j’ai simplement utilisé les outils rectangles et courbes de bézier.

Pour meubler le fond, j’ai tracé des cercles par dessus le rectangle « fond » et utilisé la fonction « intersection »  pour ne garder que les parties communes. De jolis dégradés vert clair -> vert foncés rendent le tout plus joli.

Pour en arriver finalement avec le thème d’origine fin d’été, j’ai rapproché le soleil et le missile et dessiner une forme jaune qui représente la collision.

J’ai rajouté une tite gouette de sueur sur le soleil, faite très facilement avec l’outil bézier.

Un flou sur la forme jaune, on passe le missile devant et voila le résultat.

Pour rendre la bouche plus colorée, j’ai appliqué un dégradé radial noir vers rouge.

Ouf ! Merci d’avoir tenu jusqu’au bout.

Le fichier SVG.

Copyleft : cette oeuvre est libre, vous pouvez la redistribuer et/ou la modifier selon les termes de la Licence Art Libre. Vous trouverez un exemplaire de cette Licence sur le site Copyleft Attitude http://www.artlibre.org ainsi que sur d'autres sites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *