Freddy pharkas , le cowboy pharmacien

Le titre de cet article est un peu étrange, mais c’est celui d’un jeu d’aventure un peu oublié, sorti en 1993. Le pc n’a pas toujours été une machine a jouer aux fps et jeux de stratégie. Il y a loooooongtemps , c’était l’ordinateur de rève pour les jeux d’aventure « point & click ».

Plusieurs ingrédients sont indispensables pour un bon jeu d’aventure :

– un scénario correct

– des objets a trouver

– des énigmes

– de l’humour

 

Freddy pharkas de sierra n’est pas le plus grand jeu d’aventure sorti sur pc mais je profite de cet article (ce n’est pas un test non plus, juste un aperçu) pour le sortir de l’oubli.

 

(aaaahhhh , ce logo et sa petite musique…..)

Sierra et ses célèbres suites comme king’s quest, space quest , leisure suit larry ont marqués cette époque où jeu pc = aventure et réflexion…. Cet éditeur n’existe plus et c’est bien dommage vu les m***** que l’on trouve actuellement dans les magasins.

Je te préviens cher lecteur. Ici pas de 3d , pas de textures HD, pas de dialogues sonores mais du texte, pas de musique mp3 mais de la bonne vieille musique midi.

Pour redonner vie à ce petit programme sur nos machines surpuissantes, il faut passer par un émulateur , dosbox. (disponible sur os x, windows, linux) En clair, on émule un environnement dos de microsoft !

 

 

Le jeu tourne sans problème et le son est fonctionnel a 100%. Donc, pas de dialogues en voix digitalisées, le support de diffusion étant les disquettes, il n’y avait guère le choix de faire autrement. Et pour la musique , la carte compatible sound blaster rempli honorablement son affaire. Le piano a la sonorité « midi » colle plutôt bien a l’ambiance western.

L’interface du jeu est vraiment réduite au plus simple. Au contraire des productions lucas arts et même de la plupart des autres point&click , pas de commandes « prendre » / « regarder » en bas de l’écran. Les différentes actions possibles dans le jeu sont choisies en cliquant sur le bouton droit de la souris.

Un vrai menu avec des icônes apparaît en mettant le curseur tout en haut de l’écran. Les commandes du jeu, l’inventaire de freddy, le niveau de progression et les réglages du programme sont a portée de souris.

 

 

L’animation est correcte , sans plus. On est loin du rendu de day of the tentacle , mais c’est plaisant et coloré.

Les réglages graphiques et sonores se font grâce à des pendus, original 😉

 

 

Les dialogues sont animés et les graphismes font très « bandes dessinées ». L’humour un peu geek forcément est très présent.

L’animation des personnages peuvent influer sur les énigmes. Le verre que tient le docteur ne peut être pris que quand il ne boit plus … (logique après tout). Il faudra avoir le clic précis pour ne rien oublier sous peine de se retrouver coincé par la suite. Qui n’a jamais pesté sur un objet large de quelques pixels oublié dans un coin ?

 

 

J’aime bien les graphismes. 😉 Oui , ça a un peu vieilli. Il n’y a que 256 couleurs , mais elles sont très bien choisies.

 

 

Comme dans tout bon jeu d’aventure, il y a un inventaire où sont stockés les objets trouvés. Pour compliquer le tout , certains objets peuvent être combinés pour un créer un nouveau qui servira au héros.

D’ailleurs , parlons du héros. Il semble pas très costaud, pas très courageux , bref , un anti héros comme dans space quest et son « balayeur de l’espace » , roger wilco. Les neurones seront plus importants que les muscles !

 

Il y a une banque et son madoff , pardon , banquier. Les noms des placements sont assez étranges 😉

 

 

Intéressé ? Le jeu est téléchargeable ici. C’est de l’abandonware, donc plus ou moins légal. Mais bon, Sierra n’est plus…. 😥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *