Dessiner un fond d’écran « manga » (part 1)

Attention, « Tutoriel » un peu technique qui demande de bonnes connaissances d’inkscape.

But du jeu, partir d’une capture vidéo comme par exemple celle ci…   (j’ai pris la première qui venait sur dailymotion)



et d’arriver a un dessin vectoriel. Lien



Pour travailler plus facilement , les calques seront de la partie.


Le dessin sera composé au minimum de 3 calques. Le premier contenant l’image de départ (dvd , vidéo flash) , le second les couleurs du dessin et le troisième , les tracés.

Importez l’image dans le premier et créez les deux autres  calques. Verrouillez calque 1 et remplissage. Nous allons commencer par les traits du dessin rassemblés dans le même claque.

Attention, c’est un vrai jeu de patience ! L’outil principal sera la courbe de bézier.


Prenons un exemple,  une partie de la chevelure. Deux méthodes s’offrent à vous :

1) Utilisez des courbes de bézier plus ou moins épaisses pour refaire tout les traits. Ce sera rapide et simple mais il vous sera impossible d’avoir des tracés plus ou moins fins par endroit. Le dessin risque d’être trop linéaire. ( ce ne sera pas la méthode utilisée pour ce dessin )

Un exemple de tracé simple :


2) Composez les traits comme des objets fermés avec des courbes de béziers. Cela permet d’avoir un dessin moins « informatique » qui ressemblera plus a un dessin « fait main ».

Un exemple de tracé « complexe » :

 

En clair , ce sera double boulot , les traits du dessin devront être des chemins remplis de noirs et une simple courbe de bézier et son contour. Le tour du visage illustrera plus clairement ce problème.

 

Seule la bouche sera dessinée assez simplement. Avec l’outil bézier, il est n’est pas évident d’être le plus précis possible. Le plus simple (pour moi) est encore de tracer en ligne droite et de retoucher les courbes ensuite avec l’outil noeud.

 

 

En passant , pour arrondir vos tracés, l’option « noeud doux » de l’outil noeud est votre amie.

Un remplissage gris, pas de contour et c’est terminé. Le reste va être plus ardu. Revenons a un tracé plus difficile, le tour du visage.

 

Le tracé est épais au départ puis plus fin, il va falloir ruser. Commençons pas tracer des lignes droites.

L’exemple en image (grand taille)

 

Il faudra ensuite tordre les lignes pour les coller au tracé d’origine. Sur mon exemple, j’ai même du ajouter un noeud.

 

Je vous avais prévenu :) , le travail est minutieux et assez long.

Une fois tout les noeuds alignés , il ne reste plus qu’à remplir de noir.

 

Au lieu d’utiliser un trait et un contour on redessine tout. Cette partie du sourcil a été redessinée sur le même principe.

 

 

Idem pour les sourcils, une simple courbe rendrait votre dessin trop simple. Au lieu de ça , on traçe deux courbes …

 

On les modifie avec l’outil noeud et on supprime le contour pour avoir une finesse maximum. (avec le contour , le dessin est un peu « pâté »)

 

 

Autre exemple, le tour de l’oeil. Traçage en ligne droite :

 

Puis « torsion » des courbes avec l’outil noeud…

 

La même chose pour l’autre partie:

 

Puis modification, ajoutez un noeud si nécessaire ;)

 

 

 

Egalement pour les traits de la chevelure, un exemple de traçé en image :

 

 

C’est chiant et long à faire, mais le rendu est a ce prix :(

Une fois perdu quelque temps sur le dessin, si on désactive l’affichage du calque qui contient l’image de départ, on commence à apercevoir ce que cela va donner par la suite.

 

 

 

Le dessin est fini ? Alors passons au coloriage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *