Les windowsiens ont de la chance, ils n’ont qu’à décompresser une archive pour tester inkscape 0.48. L’information est visible sur inkscape-fr.

Avec gnu/linux , c’est compliqué et même encore plus qu’avant !

Pour ceux qui ont déja essayé de compiler inkscape 0.47 , il fallait récupérer les sources sur le site inkscape.org et taper quelques commandes. Rien d’insurmontable même sans un crack. (je n’en suis pas un et j’y arrive)

Par contre une chose change, on passe par un programme pour récupérer les sources, j’ai nommé bazaar…. (cela me fait penser au roman de stephen king). Bref , comment compiler ce programme sans mettre le bazar ?

Voici donc la marche a suivre :


Tout d’abord , il y a plein de choses a installer avant de commencer. Collez la commande qui suit dans un terminal :


sudo apt-get install automake intltool libpng-dev libgc-dev libfreetype6-dev libxft-dev libpango1.0-dev libgnomevfs2-dev liblcms1-dev libgtkmm-2.4-dev libsigc++-2.0-dev libxslt1-dev libgsl0-dev libboost-thread-dev libpopt-dev bzr autoconf         (par rapport a mon précédent article, libpopt-dev , autoconf et bazaar sont rajoutés)


Récupérons les sources avec bazaar en tapant cette commande :

bzr branch lp:inkscape

Patientez , c’est assez long si comme moi vous n’avez qu’une petite ligne adsl.

Un dossier « inkscape » sera créé dans votre « home ». Allez dedans et tapez cette commande :

./autogen.sh

Une fois terminé :

./configure –prefix=/opt/inkscape

Ensuite :

make

La compilation commence et c’est assez long…. Une fois terminé tapez « sudo make install » , pour copier le programme dans le dossier /opt/inkscape. Il ne reste plus qu’a créer un beau lanceur sur votre bureau.

Mon ancien article était plus détaillé , il est disponible ici.


Sous Mandriva , je n’ai pas réussi a faire fonctionner bazaar, dommage :( Si quelqu’un connait son fonctionnement avec cette distribution , les commentaires sont là.